Statut d’entreprise : guide pour les jeunes entrepreneurs

Dans le processus de création d’une entreprise, le choix du statut est une étape clé. Ce choix détermine la vie de votre compagnie. Quel rôle joue le statut d’une entreprise ? Quel sont les statuts disponibles ?

Quel rôle joue le statut d’une entreprise ?

Le statut d’une entreprise est sa forme juridique. C’est-à-dire le cadre juridique selon lequel votre entreprise existe. Le statut permet de déterminer également son cadre fiscal et commercial.

Dès que vous lisez ceci
, vous avez une idée de l’importance du choix du statut juridique de l’entreprise. Ce choix aide à délimiter la relation qui existe entre le chef d’entreprise, l’entreprise et les clients de l’entreprise. Les statuts déterminent également l’activité de l’entreprise, mais le point de vue qu’ont les administrations fiscale et juridique.

Quel sont les statuts disponibles ?

Il existe différents statuts à exploiter pour la création de votre entreprise : entreprise individuelle, SARL, SAS et la SA. 

Entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est un statut simple. Il permet la création de micro-entreprise. Il présente les avantages suivants :

  • Aucunes distinctions entre le patrimoine privé et professionnel
  • Pas besoin de compte bancaire professionnel
  • Le chef d’entreprise a le statut de travailleur non salarié ou indépendant.

En contrepartie, les risques encourus par l’entrepreneur sont importants : récupérations de ses biens personnels en cas de faillite et de dette. 

La SARL

SARL signifie société à responsabilité limitée. C’est un statut souvent choisies par les entreprises familiales et dans les petites et moyennes entreprises. Il concerne les entreprises qui regroupent entre 2 et 100 associés. Il n’y a pas de capital minimum standard. 

La SAS et la SASU

C’est une autre forme de société que l’on retrouve le plus souvent. Elle requiert au moins 2 personnes pour sa création. Elle passe au statut SAS à condition d’être le seul dirigeant. Tout comme la SARL, il n’y a pas de capital minimum standard.

La SA (société anonyme)

La SA nécessite au moins 2 actionnaires et 7 pour la SA si elle est cotée. L’apport en capital est indispensable également. Elle nécessite de rédiger des statuts comme il s’agit d’une personne morale. Elle autorise l’entrée en bourse.

Share