Vous transpirez beaucoup : quel matelas vous faut-il ?

La transpiration nocturne est tout à fait normale. Le surplus d’eau dans l’organisme sort pendant cet instant. La quantité est évaluée entre un demi et un litre selon l’organisme en cause. Cependant, d’autres personnes peuvent en libérer plus pendant leur sommeil. Il est clair que le matelas risque d’en prendre un coup. Ce qu’il faut donc c’est un modèle bien spécifique. Le seul actuellement très plébiscité est le matelas en latex.

Le matelas en latex, composants et propriétés

Le latex est un composant épais, souvent retrouvé dans le milieu végétal. Toutefois, il n’est bien possible de rencontrer des matelas latex qui ne sont pas tout à fait originaux. C’est dire que les modèles sur le marché sont nombreux. Vous avez : les matelas 100 % latex d’origine naturelle. C’est le top du top. Les meilleurs du marché. Ceux-là sont composés 85 % de lait d’hévéa. Le coût d’achat suit directement la performance, mais le rendu en vaut la peine.

Les matelas 100 % latex par contre contiennent du lait d’hévéa en dessous de 85 %.

Une autre variante des matelas latex, ceux artificiels. Ils n’intègrent rien de naturel. Leur dénomination la plus connue est BULTEX. La composition intègre des produits pétroliers et chimiques.

Enfin les matelas à ressorts ensachés constituent une belle alternative si vous n’avez pas le budget nécessaire pour acquérir un latex.

Un matelas avec un garnissage de qualité

Le latex 100 % naturel est le premier choix conseillé. Ensuite, vous pourriez voir en fonction de votre budget. Préférez toutefois pour le reste du lin, de la soie, de la fibre de bambou. Pour prémunir votre matelas contre toute invasion microbienne, optez pour un protège-matelas de qualité.

Enfin, le sommier idéal est celui à latte apparente. Il permet en effet une meilleure circulation de l’air ce qui est parfait contre les allergènes.