La Trogne

 

Contact : 

la-trogne@orange.fr

 

______________________________

 

Indicateurs climato/météo

 

SeaLevelRiseBoulder

 

______________________________

 

 

Climat, mensonges et propagande

 

______________________________

 

Derniers articles

 

 

Les Anticyclones mobiles polaires (AMP)

 

El Ingenioso Hidalgo Laurent Fabius de la Francia

 

Climat de panique

 

La Recherche, du temps perdu

 

Le réchauffement médiatique assèche le lac Poyang

 

La fièvre du samedi soir

 

Back to the Future

 

L'Homme est-il responsable de la hausse de concentration atmosphérique en dioxyde de carbone   ?

 

From Russia With Love (sur le Climategate)

 

Préambule


______________________________

 

Photographie

 

Scan--2400-090-.jpg

 

______________________________

 

Alakshak

 

 


La Trogne

 


/ / /

 

Évolution du nombre de taches solaires.

Un grand (petit) nombre de taches solaire est le signe d'une forte (faible) activité du Soleil.

 

- Selon la NOAA. La courbe rouge correspond aux valeurs attendues ; cette estimation est fréquemment corrigée.

 

http://services.swpc.noaa.gov/images/solar-cycle-sunspot-number.gif

 

 

 

- Selon la NASA :

 

http://solarscience.msfc.nasa.gov/images/ssn_predict_l.gif

 

Que l'on ne se méprenne pas sur la qualité de la prévision du nombre de taches solaire à venir, elle est constamment corrigée pour coller au mieux aux observations. Pour en juger, voici une animation montrant le passage du cycle 23 au suivant (l'actuel).

 

http://wattsupwiththat.files.wordpress.com/2008/10/ssn_predict_nasa.gif?w=512&h=384

 

Contre toute attente, surtout pour David Hathaway de la NASA (car d'autres avaient prévu cela), le cycle 23 n'en finissait pas de prendre fin. Le début du cycle 24 a dû être repousser mainte fois. Parallèlement, la prévision du nombre de taches pour le maximum du cycle 24 a été revu à la baisse plusieurs fois. D'un cycle 24 prévu bien plus intense que le 23, nous sommes finalement passés à une situation bien différente. Le cycle 24 est pour le moins un peu faiblard (voir plus haut) ! D'aucuns (inaudibles en France) annoncent une grande faiblesse du Soleil pour les prochaines décennies. Ce qui n'est d'aucune importance selon le GIEC et ceux qui s'en tiennent à ce qu'il dit.

 

 

- Nombre de taches solaires depuis 1800 :

 

http://www.woodfortrees.org/graph/sidc-ssn/from:1800/mean:12

 

La seconde moitié du XXe siècle correspond à un maximum d'activité solaire qui serait sans précédent depuis plusieurs milliers d'années. Mais selon le GIEC, cela n'aurait rien à voir avec l'optimum contemporain...

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by